Es-tu prt  mourir pour moi ?

063.C1_saga.jpg


EN LIBRAIRIE
LE 26/01/2011

Poésie
5x8 pouces
350 pages
24,95 $
18,71 $ (ePub)
978-2-89485-463-1
978-2-89485-515-7 (ePub)

Bookmark and Share

Livre numérique bouton d'achat

La saga du monde, toute l'histoire de l'humanité en plus de 1 300 capsules

par François Bellavance

LE LIVRE
Raconter l’histoire de l’humanité en vers, c’est le défi qu’a relevé l’auteur François Bellavance!

Devant initialement être composé d’une dizaine de petits ouvrages, le projet a été entièrement repensé afin de toucher un plus vaste lectorat. Du Big Bang à nos jours, ce livre retrace d’abord chacun des moments charnières de l’histoire en s’appuyant sur la beauté et le rythme de la poésie. Vient ensuite un index détaillé qui permet d’en savoir plus sur les divers personnages qui traversent le texte.

Une lecture agréable et instructive, mais aussi un outil pédagogique nouveau genre pour quiconque souhaite trouver une façon originale d’intéresser jeunes et moins jeunes à l’histoire!

« Pourquoi lire La saga du monde? D’abord, pour entrevoir les limites, les contours de cette culture classique apparemment insaisissable que plusieurs d’entre nous rêvent de maîtriser, bref, de savoir par où commencer pour ce faire. La saga du monde constitue, il est vrai, une simplification de la réalité. Mais comme elle s’appuie sur des textes reconnus, peu contestables, elle pave la voie à une connaissance vaste, éclairée, ennemie de la pensée unique. » — François Bellavance

 

François Bellavance

François Bellavance est propriétaire et fondateur d’une entreprise qui propose, à l’échelle mondiale, des services automatisés de téléconférence et de conférence Web. Il a complété un baccalauréat en droit ainsi qu’un certificat en sciences de l’environnement. En 2007, il s’est lancé dans l’écriture; en a suivi la parution des trois tomes de L’Escouade des initiés, une palpitante série de science-fiction. En plus de travailler à la présente série de poésie historique, il prépare un thriller qui doit paraître au printemps 2010.

Du même auteur: