Es-tu prt  mourir pour moi ?

059_CubaLibre_C1.jpg


EN LIBRAIRE
LE 27/10/2010

Politique/société
5,5x8,5 pouces
320 pages
21,95 $
978-2-89485-490-7

Bookmark and Share

Cuba libre, Vivre et écrire à La Havane

par Yoani Sanchez

LE LIVRE

Cuba libre. Vivre et écrire à La Havane, est une grande fenêtre ouverte sur la réalité du pays, sur le quotidien de chaque insulaire. Oubliez les cartes postales, les plages paradisiaques et les mojitos. Cuba a son revers de médaille et Yoani Sánchez le décrit comme seuls les Cubains peuvent le faire. Doté d’un style où pointe une ironie très fine, marqué à l’occasion par l’humeur, cet ouvrage nous amène doucement, sans perdre le moindre détail de ce tableau vivant, à comprendre la frustration de toute une génération, celle née dans les années 1970 et 1980. Il nous révèle la face cachée d’un système que l’auteure ne cesse de remettre en question en utilisant son meilleur atout, l’écriture.

En fait, Yoani Sánchez exerce de façon brillante ce qui devrait aller de soi partout dans le monde, mais qui est brimé dans cette île où l’État contrôle tout ce qui peut être dit et écrit: sa liberté d’expression. Chacun des articles publiés sur son blogue Generación Y depuis trois ans, et reproduits en grande partie dans cette version en français, nous donne à voir l’une des facettes de ce pays et de son peuple. Grâce à sa prose sensible et juste, Yoani Sánchez nous fait découvrir ce que souvent nous ne voulons (ou ne pouvons) pas voir.

 

Yoani Sanchez

Yoani Sánchez est née à Cuba en 1975. Elle a obtenu un diplôme en philologie hispanique de l’Université de La Havane. Créatrice du blogue Generación Y en 2007, elle n’a cessé depuis d’accumuler les prix pour ses articles, qui sont lus par des millions de personnes à travers le monde et traduits en 19 langues. Elle s’est méritée entre autres le prix Ortega y Gasset du journalisme en ligne, en 2008, équivalent du Pulitzer pour les journalistes anglo-saxons, et le prix Maria Moors Cabot, en 2009, avec mention spéciale en excellence journalistique. En 2008, elle a fait partie des 100 personnalités les plus influentes du Time et, en 2009, Time-CNN a déclaré que son blogue se classait parmi les 25 meilleurs dans le monde.

Du même auteur: