Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_blablabla.png


EN LIBRAIRIE
LE 01/01/1999

Théâtre
152 pages
14,95 $
2-89485-100-6

Bookmark and Share

Le patriarche bleu : Duplessis

par Claude Jasmin

LE LIVRE

Lorsque Duplessis prend le pouvoir une première fois, en 1937, rien ne laisse présager le vent de liberté qui soufflera une vingtaine d’années plus tard sur le Québec. C’est en se présentant comme un  « homme politique intègre » qu’il sera élu, et c’est en homme déchu — et ruiné par la fameuse affaire Roncarelli — qu’il quittera le pouvoir, avec sa mort subite survenue au nord du Nord, à Schefferville, en 1959, alors que « Cuba coule en flammes au milieu du lac Leman... »
Ses deux mandats seront marqués par une ambiguïté toute calculée, le premier ministre jouant aussi bien la carte nationaliste face au pouvoir fédéral que celle du « prêt à tout vendre » face au géant américain, ainsi que par un conservatisme de bon aloi, alors que la chasse aux sorcières bat son plein à travers tout le continent américain.

Claude Jasmin s’est enthousiasmé pour le destin étrange de ce despote — génial? fou? mégalomane? — qui sut s’allier aussi bien le petit peuple des campagnes que le grand capital des villes.
Le patriarche bleu: Duplessis est avant tout un portrait impressionniste qui n’a rien d’un manuel scolaire ni d’une biographie. D’où le néologisme « biografiction. »
Il est à souhaiter que les jeunes et les moins jeunes puissent lire cet ouvrage qui a le grand mérite de nous faire découvrir certains aspects jusqu’à maintenant peu connus de la vie tumultueuse de cet homme politique controversé, par le biais d’une œuvre de fiction.

 

Claude Jasmin

Claude Jasmin est un auteur accompli, romancier, scénariste et scénographe, il est surtout connu pour son téléroman La Petite Patrie.
« Claude Jasmin est un écrivain “naturel”. Il possède un style qui est à la fois celui de la verve et du court-circuit. C’est le romancier des émotions. Un romancier populaire de premier plan avec les marques du littéraire, ce qui ne court pas les rues. »
— Gaston Miron

Parmi de nombreuses récompenses, Claude Jasmin a reçu le Prix Québec-Paris pour La Sablière en 1978.

Du même auteur: