Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_ContesT1.jpg


EN LIBRAIRIE
LE 01/01/2001

Essai
5,5x8,5 pouces
248 pages
16,95 $
2-89485-163-4

Bookmark and Share

Contes et comptes du prof lauzon I- Le néo-libéralisme dénoncé net, fret, sec !

par Léo-Paul Lauzon

LE LIVRE

On comprendra facilement à la lecture du sous-titre de cet ouvrage que Léo-Paul Lauzon n’est pas un partisan de la nouvelle économie et du néolibéralisme. Le prof Lauzon est un libre penseur et c’est à ce titre qu’il s’exprime ici et ailleurs, en toute liberté. Deux grands principes guident sa pensée et ses prises de position: le refus de se soumettre aux diktats des penseurs de la mondialisation de l’économie et le parti pris évident envers les travailleurs et les plus démunis d’une société qui tend de plus en plus à les oublier. Et deux soucis le motivent plus que tout : relancer le vrai débat politique en proposant des solutions concrètes, et démystifier certains sophismes et mensonges qui ont cours chez nos gouvernements et leurs spécialistes en économie.  


Mais il y a aussi et surtout « la façon Lauzon » de dire les choses. Cet ouvrage est un véritable antidote à la morosité et au pessimisme. On ne trouvera ici nulle langue de bois, nul catéchisme pour initiés seulement. Ne craignant pas de lancer un véritable défi à la fatalité de l’injustice, Lauzon le prof, Lauzon le fort en gueule, Lauzon le digne fils d’un autre pourfendeur du crétinisme, Michel Chartrand, nous instruit tout en nous amusant. Du grand art que Woody Allen ne renierait pas, tous deux n’hésitant pas à faire appel à leur mère, à leur psy et au gros bon sens pour étaler avec humour et brio leurs états d’âme et leurs angoisses face aux risques que suscite immanquablement toute aventure humaine hors des sentiers battus.


Plongez vite dans ces Contes et comptes ! Vous ne risquez pas de vous y noyer, car ce livre est une véritable
bouffée d’oxygène.

 

Léo-Paul Lauzon

Léo-Paul Lauzon enseigne à l’Université du Québec à Montréal, en plus de collaborer à plusieurs organes de presse. Il dirige la Chaire d’études socio-économiques de l’UQÀM.

Du même auteur: