Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_Expansion.png


EN LIBRAIRIE
LE 01/01/2000

Essai
256 pages
22,95 $
2-89485-109-x

Bookmark and Share

Expansion canadienne et repli québécois

par Robert Lahaise

LE LIVRE

Tirant profit de sa double formation d’historien et de littéraire, Robert Lahaise fait paraître le troisième ouvrage du genre. Le titre, Expansion canadienne et repli québécois ( 1860-1896 ), ne révèle cependant que la facette historique de l’œuvre. Il s’agit surtout d’une lecture originale de la littérature québécoise à la lumière de l’histoire sociopolitique, qui lui est constamment juxtaposée et qui lui sert de contexte explicatif. La méthode est nouvelle en ceci qu’elle permet à l’auteur de parcourir de grandes périodes, en dépouillant de façon systématique à peu près tout ce qui s’est écrit à cette époque, et de mettre au jour des pans entiers de notre littérature jusque-là négligés.


Si l’on y croise en effet des auteurs connus, tels Arthur Buies, Jules-Paul Tardivel, Pamphile Lemay, Octave Crémazie, Louis Fréchette, on rencontre aussi d’illustres inconnus, qui ont tout de même posé leur pierre à notre chancelant édifice littéraire du XIXe siècle. Il y a là des perles, que l’auteur n’hésite pas à exhumer avec un sens de l’humour et de la parodie tout à fait décapant. Cela aussi est nouveau et réjouissant : ce regard savant et amusé sur notre passé, déjouant à la fois les pièges idéologiques des bien-pensants et la complaisance mystificatrice.


Enfin Robert Lahaise parvient à une synthèse étonnante de l’imbrication du littéraire et du politique: tandis que le Canada se consolidait en s’éloignant du rêve des Québécois, ces derniers auront eu tendance à combler l’écart en se réfugiant dans des mythes religieux ou autres, tous marqués au coin du repli, sous la houlette de guides clérico-nationalistes absolument de leur temps... et qui se perpétueront presque jusqu’à nos jours.


NOËL AUDET

 

Robert Lahaise

Docteur en histoire de l’Université Laval et en littérature de l’Université de Montréal, fondateur et directeur des Cahiers du Québec, de 1971 à 2001, Robert Lahaise a été professeur honoraire de l’Université du Québec à Montréal pendant plus de vingt-cinq ans. Il est l’auteur de nombreux essais sur l'histoire du Québec, des ouvrages débordants de savoir.

Du même auteur: