Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_Jouer.png


EN LIBRAIRIE
LE 01/01/2001

Essai
128 pages
16,95 $
2-89485-160-x

Bookmark and Share

Jouer avec le feu : Armand Vaillancourt, sculpteur engagé

par John K. Grande

LE LIVRE

« L’éclair de génie qui ouvre des panoramas sur une découverte ne s’enseigne pas <…> mais on peut élargir l’émotion de la créativité, la joie qu’exprime cette ligne de pensée spéciale qui frôle des rivages inconnus.  »


Le légendaire sculpteur québécois Armand Vaillancourt a écrit ces mots durant les années cinquante alors que sa carrière débutait à peine. Jamais il ne s’est récusé. Activiste engagé et sculpteur de renommée internationale, Vaillancourt a mérité, en 1993, le prestigieux prix Paul-Émile-Borduas. Ses sculptures font partie des collections des Musées des beaux-arts du Canada et de Montréal, du Musée occidental de Tokyo et de la Maison des Assemblées de Guernica, en Espagne.


La première œuvre publique d’Armand Vaillancourt, L’arbre de la rue Durocher, un happening artistique extérieur, a commencé à Montréal en 1953 pour se terminer trois ans plus tard. D’autres œuvres suivirent, à Asbestos, à Chicoutimi, à Toronto, à San Francisco, à Saint-Domingue et, plus récemment, aux Iles-de-la-Madeleine et à Charlottetown, le berceau de la Confédération canadienne.


Depuis près d’un demi-siècle, l’attention du public est captée par cet ardent partisan du changement politique, social, culturel et environnemental. Jouer avec le feu offre un premier portrait en profondeur de la vie et l’œuvre de ce sculpteur inordinaire.

 

John K. Grande

L’auteur, John K. Grande, qui vit et travaille à Montréal, a publié de nombreux articles et comptes rendus dans les magazines Artforum, Vice Versa, Sculpture, Espace Sculpture, Public Art Review, Vie des Arts et Canadian Forum. Auteur de Art, nature et société (Éditions Écosociété, 1997), de Interwining : Landscape, Technology, Issues, Artists (Black Rose Books, 1998) et co-auteur de Nils-Udo : de l’art avec la nature (Wienand Verlag, Allemagne, 1999), John K. Grande travaille actuellement à un nouvel ouvrage consacré à l’art environnemental.

Du même auteur: