Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_Mouvement.png


EN LIBRAIRIE
LE 01/01/1998

Essai
1032 pages
34,95 $
2-89485-057-3

Bookmark and Share

Chronique du mouvement automatiste québécois

par François-Marc Gagnon

LE LIVRE

Voici la première histoire, écrite en français, du mouvement automatiste québécois.


Cet ouvrage ambitieux est une vaste enquête que l’historien d’art François-Marc Gagnon a menée pendant plus de douze ans. Une traversée d’histoires, de gestes et de questionnements qui ont profondément bouleversé le Québec de l’époque et ont permis son accession définitive à la modernité. L’aboutissement d’un gigantesque travail de recherche concernant l’ensemble des personnages qui ont façonné cette histoire singulière prenant ses origines dans le mouvement surréaliste européen.


François-Marc Gagnon brosse ainsi un large tableau d’époque, retraçant année après année, sur une période de quatorze ans — de 1941 à 1954 — les principaux faits et gestes de ce mouvement artistique. On y trouvera des extraits de tous les textes publiés dans la presse à l’occasion des expositions et d’autres événements d’artistes et d’intellectuels ayant signé le manifeste Refus global — Paul-Émile Borduas, Madeleine Arbour, Marcel Barbeau, Bruno Cormier, Claude Gauvreau, Pierre Gauvreau, Muriel Guilbeault, Marcelle Ferron-Hamelin, Fernand Leduc, Jean-Paul Mousseau, Maurice Perron, Louise Renaud, Françoise Riopelle, Jean-Paul Riopelle et Françoise Sullivan —, ainsi que des milliers de faits fascinants et souvent inédits qui mettent justement le mouvement automatiste québécois en relation avec le contexte international d’après-guerre. Les chercheurs et le public en général y trouveront leur compte, s’étonneront de telle prise de position controversée de l’un, se questionneront devant les attaques féroces d’un critique déchaîné ou les revirements inattendus de certains protagonistes. L’un et l’autre iront de découverte en découverte en se plongeant dans ces milliers d’anecdotes qui mêlent, parfois avec bonheur, la vie et l’engagement.

 

François-Marc Gagnon

François-Marc Gagnon enseigne l’histoire de l’art à l’Université de Montréal. Spécialiste du peintre Paul-Émile Borduas, il a été conservateur invité de la récente rétrospective de ce peintre au Musée des beaux-arts de Montréal (1988). Son champ de recherche est l’art canadien ancien moderne.

Du même auteur: