Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_Engagement.png


EN LIBRAIRIE
LE 01/01/2002

Essai
194 pages
19,95 $
2-89485-209-6

Bookmark and Share

La passion de l'engagement

par Andrée Ferretti

LE LIVRE

Dans le dictionnaire, au mot militant, il est dit : « Quelqu’un qui combat, qui lutte, qui prône l’action directe ». Rien ne rebute la militante Ferretti: recrutement, financement, agitation, affichage, manifestations, remise de tracts dans la rue, à la porte des usines et sur les lignes de piquetage des nombreuses grèves de l’époque, porte-à-porte, assemblées de cuisine, discours publics, propagande, etc. J’imagine bien Ferretti, dans une assemblée de cuisine, autour d’une table, en train d’essayer de convaincre avec passion une famille ouvrière de la nécessité de renverser l’ordre établi et du bien fondé de l’indépendance du Québec. ( … ) Elle écrit, en 1968 : « Ce n’est pas en faisant une croix sur un bulletin de vote que les travailleurs renverseront l’ordre établi. Le réalisme politique dans la lutte pour la libération d’un peuple, ce n’est pas de chercher de meilleurs moyens de profiter du système, mais de prendre les moyens de les détruire. » Ferretti vibre comme elle respire. Elle n’a pas besoin d’aller poser des bombes avec le FLQ, elle est une bombe. (…)

Avec les années, cependant, son écriture change. La militante donne naissance à une penseuse originale, tout aussi passionnée que la première, mais plus structurée, plus nuancée et plus raffinée. Le premier degré de la pure propagande devient analyse, et l’appel à l’action devient aussi réflexion philosophique. C’est ainsi que, graduellement, la penseuse politique donne naissance à une authentique écrivaine, celle qui écrira plus tard des œuvres de fiction comme Renaissance en Paganie ( 1987 ) — selon moi un chef-d’œuvre, un des secrets les mieux gardés de la littérature québécoise —et La vie partisane ( 1990 ). (…)

Pour conclure cette préface, je pourrais reprendre la plupart des mots de Ferretti, dont la vérité est encore bonne à dire — malheureusement — quarante ans plus tard.

 

Andrée Ferretti

Née Bertrand, à Montréal en 1935, Andrée Ferretti est bien connue dans les milieux politiques et littéraires. Vice-présidente nationale du RIN, en 1966-1967, Patriote de l'année, en 1979, elle est actuellement présidente de l'association péquiste de Brome-Missisquoi. Auteure de Renaissance en Paganie, de La vie partisane et, avec Gaston Miron, d'une anthologie des grands textes indépendantistes écrits et parus depuis 1774, elle a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs et aux pages littéraires et/ou politiques de nombreux journaux et revues.

Du même auteur: