Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_Colre3-poche.png


EN LIBRAIRIE
LE 01/01/2003

Essai
336 pages
14,95 $
2-89485-219-3

Bookmark and Share

Écrits polémiques 3 - La colère

par Pierre Bourgault

LE LIVRE

On connaît bien les talents oratoires de Pierre Bourgault. On connaît aussi sa plume mordante, qui n’hésite jamais à appeler un chat un chat. Mais dans les deux cas, il s’agit d’une seule et même parole, parlée ou écrite, rarement ennuyante, toujours stimulante.

C’est ce même Pierre Bourgault, fougeux et obstiné, qui peut affirmer : « L’indépendance n’est pas une récompense pour les peuples qui ont tout réussi, mais un instrument essentiel à leur réussite. » Puis plaider en faveur d’Haïti : « J’ai parfois l’impression d’aimer Haïti comme un homme aime une femme qui, bien qu’étrangère, lui semble proche. » Et dénoncer, plus loin, le tapage insensé causé par les camions et les poids lourds qui circulent dans sa ville, ou la fameuse « pédagogie du vécu », ou encore la recherche éhontée de profits de la part de compagnies qui se moquent éperdument des clients qu’elles servent.

Lire Bourgault, ce n’est pas participer à la grogne générale, c’est vouloir au contraire en sortir joyeusement. L’orateur polémiste, qui connaît nos peurs et nos doutes, nos joies et nos espoirs, évoque pêle-mêle la dégradation de la culture, la liberté d’expression, la crise de l’emploi, ses étudiants en communication, la féminisation à outrance des mots, les bienfaits de notre système de santé, la déresponsabilisation des citoyens et la chasse aux sorcières, etc., tout en brossant des portraits saisissants de Jacques Parizeau, « un grand bourgeois au cœur d’or, un social-démocrate qui croit aux vertus d’un État démocratique au service des citoyens », de Daniel Johnson, « le réaliste qui a compris que nous étions nés pour un petit pain, c’est pourquoi il est fédéraliste », et de « Jean Chrétien, le séparatiste » !

Bref, un grand cru, ce troisième tome des Écrits polémiques, qui feront grincer des dents, chez certains, et procureront, chez d’autres, une belle jubilation littéraire.

 

Pierre Bourgault

Pierre Bourgault a prononcé près de 4000 discours dont il ne reste plus rien puisqu’il ne les écrivait pas. Il était indéniablement un des plus grands tribuns que le Québec ait connus, et un des polémistes les plus aguerris. Acteur et témoin privilégié d’une époque qui est loin d’être révolue, il fut professeur à l’Université du Québec à Montréal où il enseignait la communication.

Il a reçu en 1997 le Prix Georges-Émile-Lapalme pour sa contribution à la défense de la langue française.

Du même auteur: