Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_Saga.png


EN LIBRAIRIE
LE 01/01/1999

Essai
240 pages
18,95 $
2-89485-103-0

Bookmark and Share

La grande saga des gènes

par Jean-pierre Rogel

LE LIVRE

Depuis que les gènes s’épluchent à la chaîne, il ne se passe pas une semaine sans que les médias annoncent la découverte du gène X ou Y , responsable de telle maladie ou — idée plus troublante encore — de tel trait de comportement. Qu’est-ce que cela signifie au juste, et pourquoi les scientifiques veulent-ils déchiffrer les quelque 70 000 gènes de l’homme ?  À quoi sert le Projet génome humain, ce vaste effort de recherche international entrepris depuis 1986, qui se donne des allures de « course aux gènes » entre pays et entre équipes scientifiques concurrentes ? 


Ce livre, écrit par un journaliste qui est un témoin direct de cette scène, nous entraîne d’abord dans les coulisses des laboratoires où s’est décidé le Projet génome humain. Il décrit l’enthousiasme des chercheurs, leurs rivalités, leurs grands succès dans l’identification de mutations responsables de graves maladies héréditaires. Puis, il montre comment nos sociétés sont touchées de plein fouet par ces percées scientifiques. Diagnostic prénatal, dépistage précoce de « susceptibilités génétiques », thérapies géniques, médecine dite prédictive : tout va changer, rien ne sera plus comme avant, et tout cela soulève de délicates questions éthiques, sociales et juridiques. L’auteur décrit notamment la montée presque irrésistible de nouvelles formes de discrimination basées sur les gènes, dans l’emploi et dans les assurances, ainsi que le spectre d’un eugénisme « doux et démocratique ». Pourtant, estime-t-il, rien n’est joué : la maîtrise du développement de la génétique est encore possible.


Un ouvrage extrêmement bien documenté pour comprendre un enjeu scientifique majeur. Un livre pour réfléchir à l’aube de ce qu’on annonce comme étant « le siècle de la génétique ».

 

Jean-pierre Rogel

Jean-Pierre Rogel est journaliste à l’émission Découverte, à la télévision de Radio-Canada, depuis 1990. De 1978 à 1986, il a été rédacteur en chef du magazine Québec Science.

Du même auteur: